Benny Page


C’est à l’âge de 15 ans que ce producteur mondialement reconnu commence à se passionner pour la musique : inspiré par les premiers releases de Early Jungle du milieu des années 90, avec des artistes comme Congo Natty ou Ray Keith (pour ne nommer qu’eux). Ses premiers titres pressés « Chainsaws » & « Sneaker Pimp » sur le très underground label londonien Cutterz Choice donnent tout de suite la couleur : celle d’une D&B pêchue aux influences Reggae. Mais c’est en 2006 avec Shy FX et son concept « Digital Soundboy », que Benny Page sort son premier tune à succès "Turn Down The Lights", véritable hymne en club à l’époque. Il reçoit peu après le titre de "Best breakthrough DJ" aux D&B Arena awards 2008. Il se penche ensuite sur une musique à 140bpm : le Dubstep. Avec comme premiers titres précurseurs "Step Out" & "Trigger Finger", il crée une nouvelle sorte de rolling bass sur cette musique, qui influencera nombre de producteurs reconnus comme Rusko, Caspa, Skream, ect…

Tristan Garner


Tristan Garner a grandi sous l’influence de la scène électronique française et anglaise. Après plusieurs années d’études musicales classiques, Tristan découvre les logiciels de MAO et commence à composer en 2000.

En 2006 il signe son premier maxi sur le label d’Antoine Clamaran Pool-e-Music, avec Stomp that Shit, The Game et Smash, trois titres playlistés par des DJs et producteurs. Le deuxième maxi est N'Sex, une collaboration avec Distorded et Greg Dorian sous le nom de TDG, sorti début 2007.

En 2007, Tristan produit Give Love en collaboration avec le chanteur Akil Wingate, un remix de Jerome Isma-Ae est produit mais surtout celui du Dj français Arias qui rencontre le succès. En 2008, Give Love aura été signé dans de nombreux labels étrangers, et rencontre un succès en Russie où le titre a été diffusé plus de 300 000 fois à la radio.

En 2008 Tristan sort le titre Freedom, la suite de Give Love et une signature américaine sur le label Tommy Boy. Durant cet été, Tristan produit Caribe, playlisté par des DJs de renommée internationale comme Erick Morillo et David Guetta. À Ibiza, le titre Cariberencontre le succès.

En 2009, Tristan Garner sort le titre Last Forever, une collaboration avec son ami, le DJ français Norman Doray, joué par les tastemaker DJs et sort sur 15 labels englobant 20 territoires. La vidéo est tournée à Londres avec Errol Reid.

Pour l’été 2009, Tristan sort une nouvelle version du titre Gyspy Woman avec Crystal Waters. Playlisté par Bob Sinclar, Laidback Luke, Robbie Rivera, Mischa Daniels, David Tort et John Dahlback, le titre sera également signé dans plusieurs labels étrangers.

Grâce à ces titres, les dates de tournées se multiplient pour Tristan Garner. En septembre 2009, il sort Panama sous la dénomination "Tristan Garner presents Caribe – Panama", une chanson underground dans le même genre que Caribe. Panama est la première sortie sur son label intitulé Karma.

En 2009, il se voit confier un remix officiel du single de Bob Sinclar avec le chanteur britannique Steve Edwards Peace Song.

En 2010, il sort le maxi Fuckin Down en collaboration avec le DJ Gregori Klosman. Un titre underground signé chez le label Joia, le titre rencontre un certain succès à la Winter Music Conference 2010 de Miami.

Il mixe aussi bien à l'étranger qu'en France, où il est d'ailleurs résident, au Queen de Paris.

En septembre 2010, il lance son label XtraLife Records au sein de Strictly Rhythm dont la première sortie sera son titre Jazz Me Up.

Durant l'été 2012, aux côtés de Sébastien Benett, de Michaël Canitrot, de Antoine Clamaran et de Gregori Klosman, il fonde un collectif nommé REEPUBLIC.

En 2013, Tristan Garner rachète les parts du Label Xtra Life que détenait Strictly Rhythm les jugeant peu impliqués dans le projet, pour rouvrir le label en France, qui était jusqu'ici basé a New York. Il devient ainsi le seul investisseur du label, et peut se consacrer entièrement à celui-ci.

Daddy K


Passionné par la culture Hip-Hop, DJ DADDY K tient ses origines du Breakdance où il sera champion d'Europe avec son groupe dans les années 80. Ensuite il devient multiple champion de platine aux championnats DMC/ITF/VESTAX, 3 fois champions de Belgique DMC, champion de France Vestax, champion Benelux/Fatbeats et finaliste au championnat du monde au Japon.
Il a inspiré toute une génération de DJ tels que DJ CUT KILLER, DJ ABDEL. Il se produit ensuite dans les années 90 avec le groupe BENNY-B qui fera pendant de longs mois le top des ventes.
Il seront numéro 1 dans plusieurs pays d'Europe avec des millions d'albums et de singles vendus créant ainsi un nouveau style pour le rap belge. Aujourd'hui renommé et respecté par ses pairs, il assure les premières parties des concerts de grands noms de la scène Hip-Hop tels que THE GAME, P.DIDDY, LUMIDEE, FATMANSCOOP, RIHANNA, BUSTA RHYMES, SEAN PAUL, NAS,...

Sa réputation dans le monde des boites de nuits et des soirées n'est plus à faire. Guest DJ dans toutes les discothèques généralistes du pays, sa popularité dépasse nos frontières avec des résidences régulières dans toute l'Europe mais également en Chine et aux Etas-Unis. Daddy K est aussi producteur et animateur de la plus grosse émission radio R'n'b/Hip-Hop en Belgique "Contact R'n'b" depuis plus de 5 ans.

Klement Bonelli


Klement Bonelli est l'un des DJ's / producteur français les plus prometteurs et le premier à avoir signé sur le prestigieux label américain Basement Boys.
Le succès de ses premiers maxis ''Don't hurt me'' feat Audra Lomax et ''Nocturne'' le propulsent aux platines des festivals et clubs les plus reconnus de la scène House : Ministry of Sound (Londres), D! Club (Lausanne), Les nuits sonores (Lyon).

Fort de son expérience acquise en côtoyant les plus grands DJ's de la planète tels que Little Louie Vega ou encore Roger Sanchez, il confirme à nouveau son énorme talent en produisant avec Michel Cleis "Marvinello" qui est joué partout dans le monde par les plus grands de la scène house.